Location immobilière, pour quel type de bien investir ?

Nombreuses sont les options mises à la disposition des investisseurs en matière d’immobilier locatif. Dans ce cas de figure, il reste nécessaire de connaitre les points forts et les points faibles de chaque type d’investissement afin de décider au mieux. Plus d’information dans ce qui suit !

Investir dans l’appartement, quels sont les avantages et les inconvénients ?

L’appartement est sans aucun doute le type d’investissement le plus répandu. Que ce soit pour les débutants ou pour les chevronnés, cette exploitation reste accessible. Son rendement avoisine 4 % pourvu que le bien soit acquis avec un prix raisonnable. Il reste nécessaire de bien sélectionner l’emplacement. Dans ce cas de figure, l’étude du marché ne doit pas être prise à la légère. Une autre précaution : il vaut la peine de souscrire une assurance dans la seule intention de gérer les vacances locatives étant l’un des problèmes majeurs de l’investissement dans l’appartement. Le fait que le marché n’est pas stable reste le seul inconvénient de cette exploitation.

Quid des points forts et de points faibles des murs commerciaux ?

Investir dans les murs commerciaux a l’avantage de permettre un meilleur rendement, soit 7 à 10 %. Il faut juste bien choisir l’emplacement. À ce propos, les zones commerciales les plus fréquentées par les piétons sont à privilégier. Également, s’entourer d’un notaire est le seul moyen de gérer les pièges de baux commerciaux. L’inconvénient d’investir dans les murs commerciaux réside dans le fait que ce type de bien est très cher.

Qu’en est-il des résidences service ?

Pour les personnes qui cherchent à développer leur patrimoine ou à préparer leur retraite, les résidences services sont des solutions adaptées. De fait, ce type d’exploitation est plus rassurant en raison de leur rendement attractif. D’ailleurs, le choix est large, il peut s’agir des résidences étudiantes, des résidences de tourisme, des résidences des affaires et les résidences séniors à l’image de l’EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Encore plus, ce type d’investissement est considéré comme location en meublée et donc les investisseurs bénéficient d’une fiscalité attractive. Il est bien de noter que pour les résidences services, c’est la société d’exploitation privée qui se charge de la gestion locative. Cependant, cette activité n’est pas sans risque, il faut donc bien choisir l’emplacement et le type de bien.

Parkings et garage, quels sont les atouts et les risques ?

Pour les débutants, l’investissement dans le parking ou le garage peut être une solution de qualité. De fait ce type d’activité ne demande pas un financement considérable. D’autant plus qu’un tel bien ne nécessite que peu d’entretien. Qui plus est, quand il s’agit d’un parking se trouvant en sous-sol d’un immeuble collectif, les charges de copropriété se voient très réduites. Si les avantages de ce type d’investissement ne sont plus à présenter, ses points faibles méritent d’être connus. En effet, le marché de cette activité semble limité.